Rechercher
  • Fred Bette

Les Enfants de Jean de Nivelles ont vingt ans

Mis à jour : févr. 24

Un anniversaire célébré à l’hôtel de ville à l’occasion des soumonces en batterie de samedi.

"Vous êtes un groupe unique et nulle part ailleurs, vous ne pourrez être copiés"

Cette fois, c’est du sérieux et les Aclots n’y échapperont pas : après les auditions de batterie il y a quinze jours, les premières soumonces de 2020 ont fait résonner les airs de Gilles dans tout le centre-ville samedi : le carnaval arrive, qu’on se le dise !


Les membres des sociétés de Gilles et de fantaisie étaient donc de sortie dès le début de l’après-midi, suivis par des proches qui dansaient à leurs côtés dans les rues. Certains Aclots de passage étaient aussi visiblement ravis de revoir les Gilles et cette bonne humeur communicative pour annoncer le prochain retour du printemps.


Pour les automobilistes et les chauffeurs de bus bloqués parfois plusieurs minutes par les signaleurs qui protègent les groupes, c’était parfois un peu moins évident. Autant savoir, ce sera la même chose dans quinze jours, quand reviendront les toujours très colorées soumonces générales : contournez le centre-ville ce samedi-là si vous êtes pressés !


Du côté des heureux, on pourra aussi ranger les Enfants de Jean de Nivelles et leurs proches : samedi, en plus de défiler dans les rues avec leur batterie, ils ont été reçus à l’hôtel de ville. Créée en décembre 2000 par Sophie Hanse et Marianne Mabille, la société fête en effet ses vingt ans d’existence cette année.


Ils devraient être environ 35 dans le grand cortège du carnaval, le 1er mars prochain. Au départ, ils étaient costumés en Jean de Nivelles, représentant le fameux jacquemart qui veille sur la cité et sonne les heures du haut d’une des tours de la collégiale. L’objectif premier était de permettre aux enfants d’avoir leur groupe, avec un encadrement par des adultes, tout en permettant aussi aux jeunes de l’École de tambours de Nivelles de faire leurs premiers pas.


Mais rapidement, le groupe s’est ouvert davantage : il y a également des adultes qui défilent, et si un tiers sont toujours costumés en Jean de Nivelles, d’autres revêtent les habits normaux des Gilles. Et depuis trois ans, ils ne lancent plus des bonbons mais des oranges, comme les autres sociétés.

"Vous êtes un groupe unique et nulle part ailleurs, vous ne pourrez être copiés", a salué samedi l’échevin du folklore, Benoît Giroul. L’échevin, comme le président de la société Olivier Dons, ont tous deux souligné le caractère résolument familial du groupe.


Source: Vincent FIFI - La Dernière Heure du 03 février 2020


https://www.dhnet.be/regions/brabant/les-enfants-de-jean-de-nivelles-ont-vingt-ans-5e3746189978e2348702faa7






0 vue
Nivelles en Fêtes asbl

Une question, un renseignement ou une suggestion, n'hésitez pas à nous contacter !

Une question ? Une suggestion ?

© 2020 Nivelles en Fêtes asbl