Nivelles en Fêtes asbl

Une question, un renseignement ou une suggestion, n'hésitez pas à nous contacter !

Une question ? Une suggestion ?

© 2020 Nivelles en Fêtes asbl

Rechercher
  • Fred Bette

Les gilles de l’An 2000 mis à l’honneur pour leurs 20 ans lors des soumonces générales

Mis à jour : févr 24



Les gilles de l’An 2 000 ont été mis à l’honneur durant les soumonces générales, à l’occasion de leur vingtième anniversaire.


Dans l’effervescence des soumonces générales (voir quelques photos ci-dessous), la Ville de Nivelles a trouvé le temps d’organiser une petite réception pour célébrer le 20e anniversaire des gilles de l’An 2 000. Ce qui devait à l’origine constituer un groupe éphémère, conçu uniquement pour marquer le passage du millénaire, a perduré au fil des ans pour s’affirmer comme une des principales sociétés du carnaval nivllois. «Ce projet un peu fou ne devait durer qu’une année, rappelle Michaël Héris, le président de Nivelles en fêtes. C’était sans compter sur une bande d’irréductibles, menée par Nicolas Delfosse et Francis Pourtois, qui, dès 2001, ont pu rameuter les troupes.»


Après une courte interruption et l’impasse sur un carnaval, les gilles de l’An 2 000 ont donc rechaussé les sabots pour animer un groupe à l’identité bien trempée. «Vous faites vivre notre folklore, parfois à votre manière», poursuit Michaël Héris.


Et ce, jusqu’au-delà de nos frontières. Des représentants des G2K ont notamment dansé sur des airs de gilles… à Shangaï voici quelques années. Plus récemment, certains d’entre eux étaient encore au cœur du cortège de la Saint-Sylvestre à Saintes (Charente Maritime) pour célébrer le nouvel an. La société a également façonné son image de marque au travers de différents moments de vie, comme ce passage incontournable par l’estritcho, une ruelle étroite du centre-ville. «C’est devenu une tradition, le lundi matin du carnaval, confie Benoît Rossion, le président de la société. Tous les membres l’attendent avec impatience. Comme le passage est étroit, on ressent la musique beaucoup plus fort. C’est très intense.»



Aux soumonces générales, les gilles de l'An 2000 portaient un costume de la marine française, clin d'œil à leur local, aménagé voici en sous-marin.





Au cours de ces deux décennies, le groupe (fort de 81 membres cette année) s’est forgé une histoire, sans se départir de ce qui fait sa caractéristique. «Avec le temps, les membres se renouvellent peu à peu. Il y a une nouvelle dynamique, mais le groupe a conservé la même âme, le même fil conducteur qu’à ses débuts. On s’évertue à entretenir ce côté décalé qui nous est propre


Comme lors de cette soumonce spéciale 20 ans, organisée en juin dernier… en plein été…


Source: Christophe GOFFAUT - L'Avenir du 17 février 2020


https://www.lavenir.net/cnt/dmf20200216_01445517/vingt-ans-et-toujours-decales

7 vues