Nivelles en Fêtes asbl

Une question, un renseignement ou une suggestion, n'hésitez pas à nous contacter !

Une question ? Une suggestion ?

© 2020 Nivelles en Fêtes asbl

Rechercher
  • Fred Bette

Nivelles: on chassera l’hiver et les déchets au carnaval

Pour la 118ème édition du carnaval de Nivelles, la Ville va appliquer deux mesures pour permettre de diminuer drastiquement le nombre de déchets envoyés à l’incinérateur. Et ce, grâce à des gobelets en amidon de maïs et des poubelles à verres prévues spécialement pour l’événement.

« À toutes et tous les Carnavaleux, aidez-nous à garder la ville propre en jetant vos déchets et autres gobelets bio dans les poubelles prévues à cet effet ou les déposer dans les établissements Horeca qui vous en débarrasseront avec plaisir. »

Publiée ce lundi sur Facebook par la patronne de « L’intra-muros », l’annonce fait écho aux mesures prises par la ville de Nivelles pour diminuer le nombre de déchets occasionnés le plus gros événement de l’année aclote : le sacro-saint carnaval.


En effet, pour la 118ème fois de leur histoire, les pavés nivellois vont vibrer au rythme des tambours, de la musique et… des divers détritus que l’on va y jeter nonchalamment.


Lorsque l’on sait qu’en période de grosses affluences de la part des spectateurs (plusieurs dizaines de milliers de personnes) on peut atteindre les 20 tonnes de déchets pour un carnaval, la Ville, épaulée par l’Horeca, a tout naturellement voulu mettre les moyens pour diminuer ce nombre.



Gobelets compostables


Testés lors des festivités du 21 juillet 2019, les gobelets réutilisables constituaient la première piste privilégiée par la Ville dans cette optique de diminution des déchets.


Pour diverses raisons déjà évoquées dans nos colonnes, le concept ne fit pas l’unanimité auprès des différents établissements de l’Horeca. Ces derniers ont, du coup, proposé une autre idée : l’utilisation de gobelets bio-compostables fabriqués à partir d’amidon de maïs.


Ce sont donc ces derniers qui vous serviront de godets pour trinquer lors de vos rinçages de gosiers. Leur emploi représente la première mesure mise en place par la Ville pour inviter les gens à trier les déchets lorsqu’ils seront sur la voie publique pendant les festivités.


« Cette solution a été proposée par les établissements de l’Horeca et approuvée par la Ville. Chaque établissement sensibilisera son public de consommateurs et devra collecter ‘ses’gobelets afin qu’ils puissent être recyclés », annonce-t-on du côté des autorités locales.


Des édiles qui soulignent également que 17 poubelles vertes seront spécialement dédiées à ces gobelets particuliers. Elles seront situées juste à côté de leurs « homologues classiques ».



Poubelles pour le verre


Après le gobelet, autre récipient relativement récurrent lors d’un carnaval : les bouteilles en verre.


Tout comme leurs cousins en amidon de maïs, ces récipients auront droit à un traitement de faveur, puisque quatre bulles à verre vertes (verres colorés) et quatre tonneaux bleus pour les verres blancs seront de la partie.


Elles seront disposées sur le parking de la Grand-place en face de la salle des mariages, en face de la cure (rue de Bruxelles), au square Gabrielle Petit ainsi qu’à la place Emile de Lalieux. Vous n’aurez pas d’excuses pour ne pas y déposer vos bouteilles (ou tout autre contenant en verre)car la Ville précise qu’elles seront clairement identifiables.


Par ces deux nouvelles mesures, la Ville espère vraiment pouvoir pousser les amateurs de carnaval à lier leur amour du folklore à une conscience un peu plus écologique, en les sensibilisant au tri des déchets qu’ils amènent sur la voie publique : « de part ces actions, la Ville espère non seulement diminuer drastiquement la quantité de déchets récoltés, mais aussi réduire le temps de nettoyage des sites par le personnel ouvrier et ainsi de préserver la nature. »


Il ne reste plus qu’à espérer que ces actions menées conjointement par la Ville et l’Horeca rencontrent le succès écologique escompté. Comme cela, les seuls détritus qui joncheront les rues lors du carnaval seront les oranges piétinées et les satanés confettis qui n’auront pas voulu se coincer, on ne sait où, dans ou sous vous vêtements.


Source: Sébastien BAILLET - La Capitale du 24 février 2020


https://www.laprovince.be/524254/article/2020-02-24/nivelles-chassera-lhiver-et-les-dechets-au-carnaval

87 vues